« Pavillon Noir » de Frank Borzage (1945)

par Emilie Sapielak

En usant de ses charmes, l’aristocrate Dona Francisca est parvenue à subtiliser les clés du geôlier. Elle ouvre la cellule qui retient prisonnier l’homme qu’elle aime, Barracuda, le chef des pirates, qui s’exclame : « My wife ! »
Elle est techniquement sa femme depuis un moment déjà dans le film, leur mariage a rapidement été célébré. Cri de surprise? Cri du gourmand plutôt, qui trouve enfin le gateau dont il a toujours rêvé. A ce moment précis, Barracuda reconnaît une femme qu’il a réussi à faire sienne, une complice. La belle aristocrate vient de prouver qu’elle appartenait à l’autre camp.

Publicités